Vautour II N

Vautour II N (AMPAA)

Ce VAUTOUR 2 N est le dernier en état de vol, il est propulsé par 2 réacteurs SNECMA ATAR 101 de 3700 kg de poussée chacun et équipé de 2 réservoirs pendulaires de 1 tonne chacun.

C’est un chasseur bombardier biréacteur supersonique construit en 1959 par la Société Nationale Aéronautique du Sud-Ouest devenue Aérospatiale. Il fut le premier à être de conception et de fabrication 100% française. Le N°348 a été cédé par le CEV et la DCAé. Il fut aussi le plus gros chasseur bombardier construit par la France après la guerre. 140 exemplaires furent utilisé par l’Armée de l’Air de 1957 à 1979 dans des missions d’interception tous temps, de bombardement, de reconnaissance aérienne et de brouillage électronique. Une vingtaine d’exemplaires furent exportés en ISRAEL où ils subirent le baptême de feu et démontrèrent leurs capacités durant la célèbre « Guerre des six jours « . Au sein du Centre d’Essai en Vol CEV ), ils effectuèrent des vols d’essai de radar, d’équipements, de bombes, roquettes, canons, bombes de napalm, missiles, ravitaillement en vol, remorquage de cibles et de prélèvements de particules atmosphériques de nuages atomique dans le Pacifique.

Le VAUTOUR II N n°348 fut livré à l’Armée de l’Air le 4 octobre 1959 et affecté à la 30è escadre de Chasse basée à TOURS puis à REIMS. En 1966, l’avion arrive au CEV de BRETIGNY pour y effectuer des essais. Sa dernière mission fut l’expérimentation du système radar RDI du Mirage 2000, en 1990. Cet exemplaire unique fut sauvé par l’AMPAA avec l’aide du CEV pour maintenir en état de vol un avion qui fut le fleuron des constructions aéronautiques de cette époque.

Masse Max : 20 700Kg

Plafond: 16 000 m

Vitesse : MACH 1

Photos

Vautour de l\'AMPAA

Vautour